Environ 70% des femmes ont un type de peau mixte. Et ce, quelque soit leur âge. J’en fais partie !
Je vous en dis plus sur ce type de peau et vous livre quelques ingrédients phares et une routine adaptée.

Bonne lecture !

Comment reconnaître une peau mixte ?

Quand on parle de la peau mixte, revient souvent l’expression de « zone T« . Cette zone correspond à l’axe médian du visage : le front, les ailes du nez et le menton.

La peau mixte aura tendance à être sèche sur les joues et grasse sur la zone T. Cette zone sera plus luisante à mesure que la journée passe. Les pores sont plus visibles et on note la présence de comédons.

Les besoins de la peau mixte

Les peaux mixtes ont besoin d’être hydratées et nourries sur les zones sèches et d’être régulées en sébum sur les zones grasses. Il faudra donc veiller à utiliser des ingrédients qui conviennent aux deux types de peaux : des ingrédients aux  propriétés astringentes qui permettront de resserrer les pores de la peau, purifiantes et régulatrices pour les zones à problèmes, adoucissantes et nourrissantes pour les zones sèches.

Ca tombe bien, il existe des ingrédients entièrement adaptés pour ce type de peau. Je vous en dis plus un peu plus bas 🙂

Quelle routine adopter ?

Le matin :

  • d’utiliser une lotion ou un hydrolat sébo-régulateur pour réveiller votre peau
  • d’pplique un soin polyvalent pour nourrir et hydrater en même temps
  • Si vous vous maquillez, d’opter pour un maquillage bio qui ne soit pas comédogène (attention aux agents filmogènes, au maquillage trop couvrant qui vont boucher les pores).

 

Le soir, assurez-vous de bien nettoyer votre peau en choisissant des soins doux, non agressifs. Cette étape est importante car durant la journée, votre peau a été en contact avec la pollution et les autres agressions extérieures. Si la journée a été stressante, c’est aussi un moyen de l’apaiser.

  • Si vous êtes maquillée, utilisez un démaquillant doux. Un liniment ou un gel moussant nettoyant doux. 
  • Comme le matin, vaporiser ou appliquer à l’aide d’une lingette, un hydrolat ou unelotion sébo-régulatrice. Cette étape permet de rééquilibrer le pH la peau (surtout si vous utilisez du liniment) et de parfaire le démaquillage.
  • Appliquez de nouveau un soin polyvalent (sérum, crème) sur votre peau.

 

Enfin, une fois par semaine, vous pouvez,

  • effectuer un bain de vapeaur (attention à ne pas se brûler) avec des huiles essentielles (attention aux choix des huiles essentielles pour les muqueuses) ou avec des plantes frâiches aux vertues purifiantes (thym, romarin) que vous laissez infuser,
  • faire un gommage mécanique doux (avec des grains fins) pour exfolier la peau de votre visage. Ce soin permettra d’éliminer les peaux mortes et de redonner de l’éclat à votre teint,
  • appliquer un masque à l’argile. Attention toutefois à ne pas laisser sécher l’argile sur le visage. C’est en effet une erreur que l’on commet souvent. Or lorsque l’argile sèche, elle va dessécher la peau en absorbant l’eau des couches supérieures de la peau. Si vous souhaitez garder le masque plus longtemps, vaporisez de l’eau pour le maintenir humide.

Quels ingrédients utiliser ?

Pour les hydrolats, vous pouvez choisir par exemple :

  • Le géranium : astringent (resserre les pores)
  • La verveine : est adoucissante (attention, la verveine citronnée est photosensibilisante)
  • La lavande ou le romarin à verbénone : purifiantes

Je trouve ces hydrolats chez Le Jardin des Malices : artisanaux, bio et locaux. Ceux de la marque Bioflore sont très bien aussi.

Pour les huiles végétales, vous pouvez vous orienter vers :

  • jojoba ou noisette : sébo-régulatrices
  • pépins de raisin : astringente et désincrustante
  • chanvre, macadamia, sésame : nourrissante (mais non grasse au toucher)

Pour les actifs, si vous souhaitez créer vos propres cosmétiques, vous pourriez utiliser les suivants (mais encore une fois, attention à leur dosage. Mieux vaut un soin minimaliste qu’un soin chargé d’actifs mal dosés).

  • L’aloé véra ou le bisabolol : cicatrisant
  • L’extrait hydro-glycériné (EHG) de concombre ou l’acide salicylique (attention si vous êtes allergique à l’aspirine) : purifiant
  • La poudre d’arrow root : matifiante
  • La glycérine ou l’urée : hydratants
  • L’argile verte ou blanche et le miel (le miel est cicatrisant et hydratant) pour faire des masques

 

Bien sûr, vous vous en doutez, il ne s’agit pas de listes exhaustives.

RAPPEL: il n’est pas nécessaire d’avoir des cosmétiques aux formulations complexes et aux prix exorbitants pour prendre soin de soi au quotidien.

Les hydrolats et les huiles végétales peuvent être utilisés purs.

Attention toutefois, certaines huiles végétales doivent être utilisées mélangées car elles sont très actives (comme la nigelle par exemple) ou peuvent être allergisantes (pas d’amande douce si vous êtes allergique aux fruits à coque, cela va de soi mais des fois…). De même, certains hydrolats ne s’appliquent pas avant une exposition au soleil.

Naturel ne signifie pas sans danger.

Les actifs en revanche ne peuvent pas être utilisés purs. Leur concentration est très importante et vous pourriez avoir de mauvaises surprises. De même, si vous fabriquez vos propres cosmétiques, attention à ne pas les ajouter au « pif ». Il faut impérativement respecter les dosages. Et n’oubliez pas : un cosmétique qui fonctionne pour vous, ne fonctionnera peut-être pas pour votre amie ou votre sœur. Il pourrait même provoquer des réactions allergiques (c’est d’ailleurs le cas également avec les cosmétiques du commerce).

En résumé

Si vous avez la peau du visage mixte, les maîtres mots sont : réguler, hydrater et nourrir.

 

Et vous, quel est votre type de peau ? Quel ingrédients utilisez-vous ? Quel cosmétique préférez-vous?
N’hésitez pas à laisser vos commentaires ou à me poser vos questions !