Peau qui brille, pores dilatées, points noirs et boutons… c’est la peau grasse.
Voici quelques conseils pour créer une routine naturelle pour ce type de peau souvent redouté.

La peau grasse : le quoi et le pourquoi ?

La peau grasse a tendance à briller à cause de l’excès de sébum à  sa surface. Le maquillage ne tient pas et la peau de la zone T présente des irrégularités.
L’accumulation de sébum bouchent les pores dilatées et en résulte l’apparition des boutons.
Le teint est également brouillé et terne car la couche cornée s’épaissit et la lumière n’est plus reflétée de la même manière par la peau..

Les causes de l’hyperséborrhée peuvent être internes (endogènes) ou externes (environnementales).
La première cause sont les hormones.
Les hormones féminines (oestrogènes) freine la production de sébum tandis que les hormones masculines la stimulent. C’est pourquoi la peau grasse apparaît à la puberté et pas avant.
Naturellement les hommes auront souvent la peau grasse. Pour les femmes cela variera en fonction de leur cycle : La chute des oestrogènes avant les règles et l’augmentation de la progestérone provoque l’apparition de bouton et la surproduction de sébum.
De même, à la ménopause, les femmes ont tendance à avoir la peau sèche puisque les hormones baissent brutalement.

Les autres causes peuvent être un climat chaud, le stress, le tabac, une alimentation trop riche en graisses et l’usage de cosmétiques comédogènes (provoquant des boutons).

Les besoins de la peau grasse

Pour limiter l’effet brillant et les imperfections, les peaux grasses ont besoin d’être purifiées et matifiées. Elles ont également besoin d’être régulées au niveau de la production du sébum.

La routine et les ingrédients ci dessous, vous permettront de prendre soin de votre peau naturellement et avec douceur.
A noter que la plupart des produits cosmétiques conventionnels donnent des résultats satisfaisants sur le moment mais sont souvent bien trop agressifs et détergents. La peau cherchera à se défendre et dès l’arrêt des produits, elle peut se mettre à produire plus de sébum pour contrecarrer l’effet asséchant de ces produits.

Quelle routine adopter ?

Le matin :

  • d’utiliser une lotion ou un hydrolat purifiant et astringent (qui resserre les pores),
  • d’applique un soin léger aux actifs hydratants, matifiants et sébo-régulateurs
  • si vous vous maquillez, d’opter pour un maquillage bio qui ne soit pas comédogène (attention aux agents filmogènes, au maquillage trop couvrant qui vont boucher les pores).

 

Le soir, assurez-vous de bien nettoyer votre peau en choisissant des soins doux, non agressifs. Cette étape est importante car durant la journée, votre peau a été en contact avec la pollution et les autres agressions extérieures. Si la journée a été stressante, c’est aussi un moyen de l’apaiser.

  • Si vous êtes maquillée, utilisez un démaquillant doux. Un liniment ou un gel moussant nettoyant ou savon doux.
  • Comme le matin, vaporiser ou appliquer à l’aide d’une lingette, un hydrolat ou une lotion purifiante. Cette étape permet également d’équilibrer le pH de la peau, et de parfaire le démaquillage. La peau humide absorbera également mieux les actifs des soins.
  • Appliquez de nouveau un soin hydratant et régulateur sur votre peau. Pas besoin de matifier la peau le soir puisque vous allez ensuite vous coucher.

 

Enfin, une fois par semaine, vous pouvez,

  • effectuer un bain de vapeur (attention à ne pas se brûler) avec des huiles essentielles (attention aux choix des huiles essentielles pour les muqueuses) ou avec des plantes fraîches aux vertues purifiantes (thym, romarin) que vous laissez infuser,
  • faire un gommage chimique ou enzymatique pour exfolier la peau de votre visage. Ce soin permettra d’éliminer les peaux mortes et de redonner de l’éclat à votre teint. Contrairement au gommage mécanique, ce gommage s’applique en masque que l’on laisse poser une dizaine de minutes. Les acides contenus dans le masque grignotteront les peaux mortes et purifieront la peau,
  • appliquer un masque purifiant et matifiant à l’argile par exemple. Attention toutefois à ne pas laisser sécher l’argile sur le visage. C’est en effet une erreur que l’on commet souvent. Or lorsque l’argile sèche, elle va dessécher la peau en absorbant l’eau des couches supérieures de la peau. Si vous souhaitez garder le masque plus longtemps, vaporisez de l’eau pour le maintenir humide. Il existe également des poudres de plantes ou ayrvédiques très adaptées aux peaux grasses.

Quels ingrédients utiliser ?

Pour les hydrolats, vous pouvez choisir et mélanger par exemple :

  • Le géranium ou la menthe poivrée : astringent (resserre les pores). La menthe poivrée aura également un côté rafraîchissant agréable.
  • La lavande ou le romarin à verbénone : purifiantes

Je trouve ces hydrolats chez Le Jardin des Malices : artisanaux, bio et locaux.

Pour les huiles végétales, vous pouvez vous orienter vers :

  • jojoba ou noisette : sébo-régulatrices
  • pépins de raisin : astringente et désincrustante
  • nigelle : anti-infectieuse (à diluer à maximum 20% dans une autre huile car très active puisqu’elle est riche en huile essentielle)
  • caprylis : texturant, huile sèche. (Le Caprylis ou Caprylic/Capric Triglycérides est une huile esterifiée issu de l’huile de coco. Très peu cher, cette huile modifiée est autorisée en cosmétique bio pour apporter un toucher sec aux produits, il sert également de base pour des huiles de massage ou de soin car son absorption par la peau est rapide et elle est sans odeur. Le problème pour moi, c’est que cette « huile » est aujourd’hui utilisée à outrance pour réduire les coûts et qu’elle fait souvent partie majoritaire des ingrédients ce qui est trompeur.)

Pour les actifs, si vous souhaitez créer vos propres cosmétiques, vous pourriez utiliser les suivants (mais encore une fois, attention à leur dosage. Mieux vaut un soin minimaliste qu’un soin chargé d’actifs mal dosés).

  • L’aloé véra ou le bisabolol : cicatrisant
  • L’extrait hydro-glycériné (EHG) de concombre ou l’acide salicylique (attention si vous êtes allergique à l’aspirine) et l’urée: purifiant
  • La poudre d’arrow root ou lextrait hydro-glycériné (EHG) de concombre : matifiant
  • L’argile verte ou blanche et le miel (le miel est cicatrisant et hydratant) pour faire des masques

 

Bien sûr, vous vous en doutez, il ne s’agit pas de listes exhaustives.

RAPPEL: il n’est pas nécessaire d’avoir des cosmétiques aux formulations complexes et aux prix exorbitants pour prendre soin de soi au quotidien.

La plupart des hydrolats et des huiles végétales peuvent être utilisés purs.
Les actifs en revanche ne peuvent pas être utilisés purs (à l’exception des argiles et du miel).

En résumé

Si vous avez la peau grasse, les maîtres mots sont : réguler, matifier et purifier.
Regardez également du côté de votre alimentation, et de la consommation de tabac ou d’alcool.
La peau est le plus grand organe du corps. Elle vous protège des agressions extérieures et permet également de filtrer et rejeter les « déchets internes » vers l’extérieur. Plus vous chargez votre organisme, plus votre peau vous le fera savoir !

 

Et vous, quel est votre type de peau ? Quel ingrédients utilisez-vous ? Quel cosmétique préférez-vous?
N’hésitez pas à laisser vos commentaires ou à me poser vos questions !